Histoire

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire

Message par Lannes le Mer 26 Sep - 10:32

Les enregistrements secrets qui montrent que les soldats allemands en savaient beaucoup plus sur la Shoah que ce qu'ils reconnaissaient officiellement

Deux historiens, Sönke Neitzel et Harald Welzer, ont compilé dans un livre les enregistrements d'officiers allemands faits prisonniers par les Alliés.



L'histoire n'est jamais complètement écrite. Les découvertes de l'historien allemand Sönke Neitzel le montrent bien. Alors qu'il part en 2001 à la recherche d'archives sur la bataille de l'Atlantique, il fait une découverte de taille. A tel point que ce qu'on connaît de la deuxième guerre mondiale s'en trouve bouleversé. Neitzel tombe en effet sur des documents qui retranscrivent les conversations de soldats allemands faits prisonniers par les Alliés. 150 000 pages de comptes rendus originaux dans lesquels des officiers, aussi bien des nageurs de combat, des généraux d'armée que des pilotes de la Luftwaffe, parlent dans une totale liberté de la "pure joie" de massacrer des civils, des juifs. Et le tout de montrer que les soldats de la Wehrmacht n'étaient pas meilleurs que les SS contrairement à l'idée commune. Publiquement, les soldats de la Wehrmacht n'ont cessé de dire qu'ils n'étaient pas au courant des meurtres en masse de juifs.

Pour éplucher les conversations des 13 000 soldats allemands prisonniers mis sur écoute au centre de détention de Trent Park, à Londres, puis à Fort Hunt, en Virginie, l'historien a fait appel au spécialiste de psychologie sociale Harald Welzer. Les deux experts ont alors tiré des transcriptions de conversations de ces officiers allemands, qui ignoraient qu'ils étaient à ce point étroitement "observés" par les Anglais qui pensaient au départ découvrir des secrets militaires leur donnant un avantage stratégique sur leurs adversaires, un livre choc intitulé publié en anglais mardi. Intitulé Soldaten : On Fighting, killing and dying. The secret World War II transcripts of German POWs, soit en français, "Les soldats : Sur le combat, le meurtre et la mort. Les secrètes transcriptions de la deuxième guerre mondiale de prisonniers de guerre allemands", le livre fait la part belle aux citations qui montrent que pratiquement tous les soldats allemands savaient la fin tragique qui attendait les juifs. C'est notamment le cas du lieutenant général Heinrich Kittel qui en parle le 28 décembre 1944 à Felbert, un autre soldat fait prisonnier.

"Felbert : Aviez-vous eu également connaissance des lieux d'où étaient enlevés les juifs ?
Kittel : Oui.
Felbert : Et les enlèvements étaient systématiquement réalisés ?
Kittel : Oui.
Felbert : Les femmes et les enfants – tout le monde ?
Kittel : Tout le monde. Horrible !
Felbert : Et que faisaient-ils aux enfants ?
Kittel (très excité) : Ils empoignaient les enfants âgés de trois ans par les cheveux, les maintenaient en l'air, et leur tiraient dessus puis les jetaient. J'ai assisté à toute la scène. N'importe qui pouvait le voir. […] Les soldats lituaniens et allemands se tenaient là, et observaient ce qu'il se passait."

Et les extraits choisis par Neitzel et Welzer dans leur livre montrent que les soldats allemands, en plus de savoir tout ce qui se tramait, prenaient également beaucoup de plaisir à tuer des civils.

Greim : Un jour, on a mené un raid sur Eastbourne. On est arrivés et on a vu un château. Apparemment, il y avait un bal ou quelque chose comme ça, en tout cas plein de dames en tenue de soirée et un orchestre. La première fois, on s'est contentés de survoler, mais ensuite on a piqué et tout canardé. Ah, mon ami, c'était vraiment le pied !

Et Baümer, un pilote de la Luftwaffe qui tiraient sur des civils français et belges en 1940, d'ajouter : Lorsque nous volions à basse altitude juste au-dessus de routes, si on croisait des voitures, on gardait nos phares allumés. Les conducteurs s'imaginaient alors qu'il y avait du trafic. On nettoyait alors tout avec les canons. C'était un énorme succès. Et beaucoup de plaisir, fantastique, magnifique !

Ces témoignages ne représentent qu'une petite fraction des nombreux enregistrements qu'ont retranscrit les deux historiens dans leur livre de près de 450 pages qui écrit une nouvelle page importante de l'histoire.

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Celtic Marvellous Boy le Mer 26 Sep - 10:57

Ce n'est pas une surprise, une grosse expo sur les "crimes de l'armée allemande" l'année dernière à Berlin avait remis les pendules à l'heure sur la question. La Wehrmacht et tous les hauts officiers allemands ont été les auxiliaires des Nazis et de la SS, notamment sur le front russe.
Quant aux civils allemands ils étaient convaincus pour beaucoup de l'infériorité génétique des slaves et des juifs, beaucoup de Français et Belges prisonniers et employés dans des fermes en Allemagne ont témoigné de leurs bons traitements et de ceux, nettement moins bons, de leurs homologues polonais.
Ceci étant dit tout doit être nuancé, on tire un trait sur des idées reçues mais il ne faut pas pour autant verser dans l'excès inverse, tous les allemands, soldats ou non, n'étaient pas des salopards comme ceux que tu évoques. Hélas toutes les armées ont leur lot de salauds et de sadiques qui prennent leur pied en temps de guerre en commettant des exactions.

Celtic Marvellous Boy
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 8387
Age : 41
Localisation : Ireland
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Mer 26 Sep - 11:33

Je suis tout à fait d'accord avec toit, la guerre c'est dégueux et des pourris il y en a partout même maintenant.

La seule différence est que des hommes formant un gouvernement d'un pays dit civilisé ont mis en place et fait appliquer une politique d'extermination de masse délibéré au XXème siècle. (meurtres par balles ou autres)

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Celtic Marvellous Boy le Jeu 27 Sep - 7:57

La Grande Famine provoquée et entretenue en Irlande au 19e siècle comme celle dont furent victime les Ukrainiens sous Staline dont des versions de ce qu'un peuple dit "civilisé" peut faire à l'encontre d'un autre.

Celtic Marvellous Boy
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 8387
Age : 41
Localisation : Ireland
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Jeu 27 Sep - 8:16

Certe mais je pense pas que ça a été prévu à l'origine, codifié et théorisé.

Mais ça ne retire en rien le faite que certains hommes auront toujours beaucoup d'amour pour leurs prochains cheers

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par umbre le Jeu 27 Sep - 17:03

et on peut citer aussi Mao avec la grande famine de Chine : 30 millions de chinois en furent victimes en 3 an!

umbre
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 147
Age : 37
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par El magnifico le Jeu 27 Sep - 18:12

d'un autre cote les hommes qu'aiment trop les autres hommes je m'en meffis quand même aussi affraid

El magnifico
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 10137
Age : 48
Localisation : troyes
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Jeu 27 Sep - 19:30

El magnifico a écrit:d'un autre cote les hommes qu'aiment trop les autres hommes je m'en meffis quand même aussi affraid

lol!

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Jeu 1 Nov - 19:44

"Arthur, la mer et la guerre" (Appel à contribution pour un colloque en mai 2014)

Un colloque européen se tiendra du jeudi 22 au samedi 24 mai 2014 à Boulogne-sur-Mer, à l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO). Le colloque s’articulera autour des trois grands blocs thématiques et chronologiques détaillés ci-dessous. Il permettra de confronter les travaux d’archéologues, d’historiens, de philologues, d’historiens de l’art, de spécialistes de littérature anglaise et française, médiévale autant que contemporaine, ainsi que de spécialistes du cinéma ou de la bande dessinée.


La mer et la guerre à "l’Âge d’Arthur" (300-700)

Dans un premier temps, historiens et archéologues seront sollicités pour faire le point sur la guerre sur mer, l’organisation des défenses côtières et l’articulation stratégique terre-mer dans l’Antiquité tardive et le très haut Moyen Âge, à la fois dans l’île de Bretagne et dans les régions côtières avoisinantes. Quel type de marine et de défenses côtières auraient pu être celles d’un chef de guerre ou d’un roi breton dans la période s’étendant de l’usurpation de Carausius jusqu’à la fin des migrations anglo-saxonnes ?



C’est en effet au cœur de cette période qu’Arthur pourrait avoir vécu. Même si les textes les plus anciens (Historia Brittonum, Annales Cambriae) ne font jamais mention d’une activité maritime du héros, son activité est placée par ces auteurs dans le cadre d’un conflit entre des populations insulaires, les Bretons, et des populations d’envahisseurs venus de la mer, les Saxons. Le cas de Riothamus, le roi breton combattant sur le continent mentionné à la fois par Sidoine Apollinaire et par Jordanès, et que Geoffrey Ashe a (sans doute à tort) identifié à Arthur, pourra ainsi être réexaminé. On pourra aussi se pencher sur les figures de Magnus Maximus et de Constantin III, retenues par certaines versions de la légende arthurienne, chez Geoffroy de Monmouth ou en milieu gallois.

Parmi les thèmes abordés, on pourra aussi retenir l’organisation du Litus Saxonicum, les ports de la région (dont bien entendu Boulogne) avant l’émergence de Quentovic au VIIe siècle, les ravages des pirates francs et saxons sur les côtes bretonnes et gauloises avant et après le retrait des légions romaines de Bretagne, l’engagement de mercenaires ou fédérés saxons, et de manière générale les migrations à but guerrier autour de l’île de Bretagne.

La mer et la guerre dans la littérature arthurienne médiévale (1000-1500)

Dans les premiers textes en langue brittonique (dès les environs de l’an 1000), Arthur ne semble que modérément lié à la mer : il la traverse néanmoins pour se rendre en armes dans l’Autre Monde, il est lié à l’île d’Avalon, et il pourrait être intéressant de proposer à des celtisants d’explorer ces questions.

Mais à partir de l’œuvre de Geoffroy de Monmouth (1136), un épisode majeur de la geste arthurienne consiste en sa campagne contre le roi romain Lucius, campagne qui nécessite des allers-retours de part et d’autre de la Manche, surtout après la rébellion de son neveu Mordred. La campagne contre Lucius et la trahison de Mordred sont une constante du récit de la fin d’Arthur depuis Geoffroy jusqu’à Malory en passant par le cycle de la Vulgate. Ainsi, dans la Mort le roi Artu, c’est à Douvres, au retour de la campagne continentale, que meurt Gauvain. Comment se déroulent ces campagnes que l’on pourrait a priori dire "amphibies", puisqu’elles combinent forces terrestres et navales ? Le roi Arthur a-t-il une marine ? Comment s’en sert-il ? La dimension maritime de ces campagnes est-elle seulement abordée par les textes ? Se bat-on sur mer, ou fait-on le siège de places portuaires ?

Les îles et les territoires ultra-marins sont très présents dans la matière de Bretagne. Comment les chevaliers traversent-ils la mer ? Est-ce en armes et pour faire la guerre ? Comment ces traversées sont-elles représentées dans les miniatures des manuscrits arthuriens du Moyen Âge ?

Dans une perspective plus historique, on pourra aussi se pencher sur les rapports entre légende arthurienne et stratégie militaire et navale. Au temps des croisades et des passages outre-Mer, comment la matière arthurienne est-elle utilisée par les gouvernants ? On sait ainsi que Richard Cœur de Lion céda au roi Tancrède de Sicile l’épée Excalibur en échange de navires pour sa croisade : cet épisode et d’autres semblables pourront être étudiés.

On s’interrogera aussi sur l’existence d’une temporalité dans le traitement maritime de la guerre arthurienne et sur son devenir dans les réécritures des XIVe-XVIe siècles, en français comme dans d’autres langues : certains textes tardifs comme Isaïe le Triste ou Perceforest présentent en effet des épisodes de guerre sur mer, voire de bataille navale. La guerre sur ou via la mer est-elle plus présente dans ces récits contemporains des traversées guerrières d’Édouard III ou d’Henri V ?

La mer et la guerre dans la production arthurienne contemporaine (XIXe-XXIe siècle)

Le roman historique anglophone de la fin du XXe siècle s’était approprié le travail des historiens et surtout des archéologues médiévistes (Leslie Alcock, John Morris) pour recréer l’image d’un Arthur "guerrier des Âges obscurs", se voulant en général fidèle à la réalité "historique" elle-même construite par ces savants des années 1950-1980. Dans cette production littéraire, la mer et la guerre sur mer occupent parfois une place importante, et nous nous pencherons sur ce sujet ; mais qu’en est-il d’œuvres plus récentes ?

Il serait aussi intéressant d’aborder la place de la mer dans la littérature contemporaine présentant une inspiration arthurienne directe ou indirecte (heroic fantasy, littérature pour enfants, etc.), mais aussi dans le cinéma, dans l’opéra, et dans de nombreux autres modes d’expression artistique, en particulier ceux qui tiennent à la culture populaire (bande dessinée, illustration), ayant puisé à la matière arthurienne. Le phénomène du re-enactment pourra aussi être abordé.

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Celtic Marvellous Boy le Jeu 1 Nov - 19:57

Je suis au courant de ce colloque, hélas en général la publication des actes suit plusieurs années après!
Je suis en train de lire "Arthur's Britain" de Leslie Alcock, une référence (jamais traduite en français hélas) qui met l'accent sur le caractère "marin" des envahisseurs de la Bretagne, des Saxons aux Vikings, et il est vrai qu'il s'agit d'une problématique largement sous-étudiée: le "limes saxonicum" des Britto-Romains devait obéir à une logistique aussi avancée que celle des frontières de l'Empire Romain mais hélas, on ne sait pas grand-chose là-dessus...
Il faudra s'armer de patience pour prendre connaissance des résultats de ce colloque!

Celtic Marvellous Boy
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 8387
Age : 41
Localisation : Ireland
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Jeu 1 Nov - 20:12

Une facette méconnu de la Grande Guerre

A paraître en novembre 2012 : Un livre sur l'invention du camouflage moderne

"Tromper l’Ennemi – L’invention du camouflage moderne en 1914-1918" met en lumière l’ingéniosité de ces artistes soldats qui ont mis leur talent au service de la France, à un des moments les plus critiques de son histoire. 300 documents rares ou inédits, des photos étonnantes illustrent le récit de Cécile Coutin et font découvrir un aspect méconnu, et passionnant, de la Grande Guerre.



Contre toute attente, la guerre sera longue. Les troupes s’immobilisent et les tranchées se creusent pour abriter les poilus. La guerre de mouvement se mue en guerre de position. Les soldats français alors vêtus d’uniformes aux couleurs vives sont des proies faciles pour l’ennemi. Être invisible, voir sans être vu, allait s’imposer comme un enjeu vital pour les hommes en première ligne.

L’armée française est la première à créer une unité spécialisée : la section de camouflage voit le jour en février 1915 et emploie rapidement quantité de « camoufleurs » – souvent des artistes dans le civil – peindre des matériels militaires pour les rendre invisibles ou fabriquer des leurres de toute nature. Reconnue pour son efficacité, elle sera bientôt organisée de manière industrielle pour répondre aux demandes, toujours plus nombreuses, venant des unités du front. Elle compte, en 1918, 3000 soldats et près de 10 000 ouvriers – principalement des femmes et des travailleurs annamites – et joue un rôle essentiel, ses réalisations permettent de réduire le nombre de victimes, et contribuent ainsi à la victoire française.

La section de camouflage de l’Armée française regroupe des artistes de tous horizons, particulièrement des décorateurs de théâtre rompus aux effets de trompe-l’oeil, et des peintres cubistes aptes à la déformation de la réalité. Ainsi, le pastelliste Guirand de Scevola explique : "J’avais, pour déformer totalement l’objet, employé les moyens que les cubistes utilisent pour le représenter, ce qui me permit par la suite d’engager dans ma section quelques peintres aptes à dénaturer n’importe quelle forme." Les cubistes et le camouflage poursuivaient un but similaire: intégrer la figure au fond, l’objet à son environnement.

Rapidement, les uniformes passent du rouge garance et bleu roi à des tons plus neutres, le matériel militaire adopte des camaïeux naturels se fondant aux décors environnants. Les arbres abritent des observateurs, les ponts disparaissent, les villes se déplacent, les rivières s’enfouissent, des attaques sont simulées grâce à des poilus en carton-pâte… Tous ces stratagèmes étonnants sont échafaudés par cette unité pour désorienter et tromper l’ennemi !

Editions Pierre de Taillac, format 22,3 x 29.7 cm, 240 pages, 35 euros

L’auteur : Cécile Coutin est conservateur en chef à la Bibliothèque nationale de France, département des Arts du spectacle, où, depuis 1990, elle est responsable du fonds de maquettes de décors et costumes. Auparavant, elle a été conservateur du Musée d’Histoire contemporaine (B.D.I.C., Universités de Paris) pendant 18 ans. Elle est l’auteur d’une thèse de doctorat en histoire de l’art sur le peintre et dessinateur Jean-Louis Forain, l’un des fondateurs de la section de camouflage, et de plusieurs articles, brochures et conférences sur le camouflage en 1914-1918.

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par El magnifico le Jeu 1 Nov - 22:13

mais où va t il chercher tous ça notre admin! Shocked bravo!

El magnifico
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 10137
Age : 48
Localisation : troyes
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lorindel le Ven 2 Nov - 15:09

a propos d'histoire. Est ce que la rune du loup vikings a des conotation négative, genre des rapport avec le troisieme reich ?
Je cherchais une rune originale pour apposer sur mes space wolf et j'ais découvert la rune du loup, mais quelque petites remarques dans certain article en parlerais comme une rune dont certain régiments SS ce serait servis comme emblemes.

Lorindel
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 2795
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Ven 2 Nov - 15:13

Ben la rune du loup était l'emblême distinctif de la 4e SS Panzergrenadier Division "Polizei I", division SS issue de la police d'Ordre (Orpo), qui participa à la campagne de France. Engagée dans les pays baltes pendant l'été 1941, elle se battit devant Leningrad et contre les partisans sur les arrières. Elle fut transférée en Yougoslavie, puis en Grèce. Elle sera anéantie sur l'Oder.

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Celtic Marvellous Boy le Ven 2 Nov - 17:20

Mais cela dit il existe peu d'emblèmes et symboles germano-scandinaves qui n'ont pas été exploités par le IIIe Reich ou des séides. Tu peux l'employer pour tes figurines en arguant du fait que ces symboles appartiennent avant tout à la culture viking et donc scandinave, le fait que des abrutis aient employés ces motifs par la suite ne doit pas effacer leur signification première. A titre d'exemple il y a la croix celtique à ronde-bosse, symbole chrétien par excellence, devenu symbole fasciste de nos jours à cause d'un groupuscule de crétins qui l'arbore sans retenue. Cela ne m'empêche par d'arborer des t-shirt ou maillots du Celtic de Glasgow sur lesquels ce motif revient souvent, les gens assez cons pour formuler des jugements expéditifs sont des incultes. Si tu veux coller une rune viking à tes SW c'est ton droit, en plus ça se justifie au vu de l'identité de cette faction, et les bien-pensants qui se pâment (t'en rencontrera pas beaucoup parmi les joueurs) n'ont qu'à aller se faire voir.

Celtic Marvellous Boy
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 8387
Age : 41
Localisation : Ireland
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Dim 11 Nov - 16:58

Aujourd'hui 11 novembre petite pensée pour nos poilus où qu'ils soient




_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par El magnifico le Dim 11 Nov - 22:02

depuis une loi de l'année derniere le 11 novembre n'est plus que l'hommage de la nation aux poilus mais aussi à tous ceux tombes depuis pour la France , perso j'approuve cette loi

El magnifico
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 10137
Age : 48
Localisation : troyes
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Celtic Marvellous Boy le Lun 12 Nov - 11:43

Pas moi, c'est l'autoroute qui nous conduit à la suppression du 8 mai férié, en débarrassant ces dates de leur signification historique on les classe au rang de symbole et non seulement on peut envisager de n'en garder qu'une seule, mais en plus c'était à peu près la seule trace qui restait de la guerre de 14 dans la mémoire collective. Cela va contribuer à l'effacer totalement.

Celtic Marvellous Boy
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 8387
Age : 41
Localisation : Ireland
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Lun 12 Nov - 12:13

+1

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par El magnifico le Lun 12 Nov - 12:24

c'est au contraire le moyen de renforcer la date du 11 novembre qui aurait pu tomber dans l'effacement du a la disparition des derniers poilus

El magnifico
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 10137
Age : 48
Localisation : troyes
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Mer 14 Nov - 10:08

Je pense que ça doit être un livre fort intéressant


_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par El magnifico le Mer 14 Nov - 17:06

pour la periode oui effectivement Very Happy

El magnifico
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 10137
Age : 48
Localisation : troyes
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Lannes le Ven 23 Nov - 19:36

Celui ci je crois que je vais craquer



Parution en novembre 2012 : Les grandes batailles du Moyen-Age, de Hastings à Constantinople

De la victoire de Guillaume le Conquérant, à Hastings, à celle des Mongols de Batu Kahn, à Legnica, du siège de Château-Gaillard à la prise de Constantinople, de la destruction de l’armée croisée à Hattin à la victoire française de Bouvines, Les Batailles du Moyen Age vous fera découvrir la guerre au temps des chevaliers et des châteaux forts comme vous ne l’avez jamais vu.

En s’appuyant sur des superbes illustrations, il fait revivre cet art médiéval de la guerre si étonnant, et grâce à des cartes détaillées de chacun des affrontements, il permet de comprendre l’évolution des combats dans l’espace et de saisir les tactiques qui permirent aux vainqueurs de triompher.

Un livre érudit mais accessible, pour les passionnés d’histoire médiévale et pour tous ceux qui ont toujours rêvé d’apprendre comment prendre d’assaut un château fort !


Editions Pierre de Taillac, 34 euros

Format : 22,5 x 29,5 cm, 224 pages,

Couverture : cartonnée sous jaquette,

Illustrations : 300 documents (tableaux, dessins,cartes…)

_________________
Christophe

http://wargamesethistoire.blogspot.fr/
http://bolt-actionww2rules.fr-bb.com/

Lannes
Admin

Nombre de messages : 4767
Age : 48
Localisation : Messon (10 - Aube)
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-et-miniatures.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par El magnifico le Ven 23 Nov - 22:15

il doit etre interressant

El magnifico
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 10137
Age : 48
Localisation : troyes
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Celtic Marvellous Boy le Mer 5 Déc - 13:33

Un petit épisode méconnu de la 2e Guerre mondiale relaté par la presse à l'occasion d'une vente aux enchères:

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/michel-colomes/seconde-guerre-mondiale-l-exploit-oublie-04-12-2012-1539251_55.php

Celtic Marvellous Boy
Maréchal de France
Maréchal de France

Nombre de messages : 8387
Age : 41
Localisation : Ireland
Date d'inscription : 19/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum